Partagez | 
 

 maybe i need help - sarah.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 31
dispo rp : 1/2

MessageSujet: maybe i need help - sarah.   Jeu 12 Nov - 22:44

Si tu avais l'habitude d'être ronchon et grognon, c'est pire depuis que tu n'es pas libre de tes mouvements. Tu nages dans ce qu'il reste de ta vie. Tu déteste cette situation, tu en as marre de te battre avec la mère de ta gosse et tu ne veux pas te passer de Lou. Parce que sans ses je t'aime et ses sourires, tu n'as qu'une envie, te jeter par la fenêtre. Tu n'es pas suicidaire, non, tu es juste perdu et en colère, parce que le contrôle, c'est ta façon de vivre, toujours tout contrôler. Si tu ne contrôles rien, tu ne supportes pas. tu regardes la fenêtre, Lou arrive vers toi, se blottit sur le canapé, tu l'embrasses et souris. Tu passes ta main sur sa petite tête, tu embrouilles ses cheveux et tu te marres. Tout seul, comme un crétin. parce que chaque fois que tes yeux se posent sur elle, tu es juste, bien. Tu entends la sonnette et tu te lèves, péniblement et d'une lenteur catastrophique, mais t'es débout. T'as qu'une béquilles, parce que t'as balancé l'autre quand t'arrivais pas à faire un truc. T'apprend les bonnes manières à Lou tiens. Enfin elle sait qu'il n'y a que papa qui peut s'énerver. Elle a déjà essayé, la fessée l'a calmée. Elle court, elle, vers la porte et l'ouvre - alors que c'est pas prudent - et s'écrie tout fort "C'EST SARAHHHHHHHHHHH et TITI !" Non mattias, c'est jamais rentré. Ce sera Titi. Et loin de toi de la contredire, elle a de qui tenir. Tu arrives enfin devant la porte, tu souris, gêné. Tu l'apprécies, la mère du ptit, mais tu n'es pas aussi familier que peut l'être ta fille avec...le monde entier. « Hey, tu devais passer ? » Peut être que t'as oublié, le temps passe lentement quand t'es en arrêt, c'est à dire jamais. Même malade tu vas bosser d'habitude. Mais tu es presque sur qu'elle devait pas passer pour récupérer Lou. Lou la tire à l'intérieur. « Tu veux quelque chose à..boire ? Tu es là pour prendre Lou ou autre chose que j'ai oublié ou que je suis pas au courant ? » Tu regardes Mia, elle a tendance à dire " papa a dit oui" parce qu'elle sait que tu diras, oui. Pas que tu ne sais pas dire non, elle et connait, et elle aime les raccourci celle là. Tu attends sa réponse, tu as presque envie qu'elle dise non, que tu puisse te poser à nouveau, être debout, t'es pas très fan ces derniers temps.

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Manner
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Photographe
my heart beats : he takes my heart away

Messages : 20
Points : 2
Date de naissance : 23/01/1995
here since : 12/11/2015
âge : 23
dispo rp : après fiche !

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 17:57

Maman, on y va? Je baissais les yeux pour voir une tête blonde passait à côté de mes jambes. Il tenait pas en place ce petit. Il avait de qui tenir. J'avais pas spécialement souvenir que son père soit quelqu'un de calme et une chose était sure et certaine c'était que moi je n'étais définitivement pas quelqu'un de calme. Je passais une main dans ses cheveux. Maintenant, petit monstre. J'attrapais ma veste et mon sac et poussais mon enfant vers la sortie. Tu te souviens des règles : on donne la main à Maman et on ne s'éloigne pas. Il hocha la tête mais je fis la moue. Mouais, je le connaissais. Il allait forcément finir par partir en courant dans un coin et ne pas me donner la main. C'était Mattias après tout. On fit la route tranquillement finalement. A peine a-t-on sonné que j'entends la voix de Lou. Elle ouvre la porte et se jette sur moi. Je retiens une grimace quand sa tête percute mon estomac et je serra la petite contre moi. Elle se tourne rapidement vers Mattias et j'ai un sourire attendri sur les lèvres quand je me tourne vers son père. Salut. Comment ça va? Je jette un coup d'oeil à son genou. Outch. Mais je n'ai pas le temps de poser la question ou de répondre à la sienne que les mioches m'ont traîné dedans. Ils parlent dans tous les sens et même si je sais qu'un partie du discours m'est adressée, je n'essaie pas de comprendre. Non, c'était pas réellement prévu. Je surveille les enfants du coin de l'oeil. Ces deux là ensemble, faut faire attention. Lou s'est plainte l'autre jour que votre maison était... triste ? Oui c'est ça : triste en ce moment. Vu que tu peux moins jouer avec elle. J'hésitais à retirer ma veste. Elle m'a demandé si on pouvait passer à l'occasion. J'espère pas te déranger en venant maintenant. Je sentis une petite main tiré sur mon tee-shirt et je me tournais vers mon fiston. On peut aller jouer dans la chambre de Lou? J'avais pas eu le temps d'ouvrir la bouche pour répondre que les deux furies avaient déjà quitté la pièce en agitant leur petites mains dans tous les sens alors qu'ils se parlaient. Je pus m'empêcher de sourire. Je me suis dit que je pourrais venir te proposer de l'aide si tu as besoin pour quelque chose pendant que ces deux là remplissent ta maison de bruits bien... vivants. Je lâchais un petit rire à cette occasion. Sûrement un peu gêné le rire d'ailleurs. J'avais comme l'impression de déranger même s'il m'avait pas mise à la porte. Du coup... tu as besoin d'un coup de main pour quelque chose ? Je te dois bien ça après que tu aie garder Mattias l'autre nuit pour que j'aille bosser. Hum, j'aurais peut être pas du lui rappeler. Qu'il ait pas l'impression que je venais juste payer une dette... Tant pis, on verrait bien. Après tout, j'étais vraiment là pour aider. Et je lui étais réellement redevable pour s'occuper de Mattias à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 31
dispo rp : 1/2

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 18:11


Première chose que tu remarques elle a le regard vissé sur ta jambe. Elle a plus discret ? Tu la regardes mais tu ne dis rien, tu râles intérieurement, t'as l'impression que Jon a passé le mot, persuadée que dès qu'elle n'est pas là tu fais tout et n'importe quoi. T'es tout de même plus agréable qu'avec d'autres, parce que Lou adore son gamin, à Sarah, du coup tu as besoin d'être adorable, qu'elle n'empêche pas les deux de jouer parce que tu es un imbécile parfois, surtout en ce moment. Elle te demande comment ça va, tu souris, tu ne répondras pas vraiment, parce qu'elle n'a pas envie d'entendre que tu dors peu, que Lou dort avec toi et qu'elle chouine si tu t'éloignes, qu'elle a peu que tu disparaisses en coup de vent. Bien. que tu réponds sans aller plus loin. A croire qu'aligner deux mots à la Luke c'est tout ce que t'es fichu de faire. Donc tu n'as pas oublié, elle débarque à l'improviste. Si ce n'était pour amener son fils pour divertir ta fille tu aurais râlé. Le pire c'est que Sarah arrive à te faire taire sans essayer. Tu sais pas pourquoi et tu te doutes que c'est pas forcément lié à Lou. Elle t'intimide. Ce qui ne t'es jamais encore arrivé. Toi, Leo, le monsieur de ses dames qui n'ose pas. C'en est risible. La première fois tu lui as offert un florilège de tu et de vous tant tu n'étais pas à l'aise. Lou a donc bien demandé à ce que sa maison soit plus remplie. La mère de Lou veut revenir dans sa vie, mais ça fait flipper Lou, et elle est pas fan de ne pas rester gluée à moi. En général elle joue avec Jon, la babysitter. Moi j'ai la corvée salon de thé plutôt. Que tu dis, sans comprendre pourquoi, tout à coup tu te justifies. Ni pourquoi tu en dis autant. Tu as vraiment un souci avec cette mère. Peut être justement parce que c'est une maman. Qu'elle sait ce que ça fait de jouer les parents célibataires, et que tu la vois pas comme une femme, juste une mère, même si tu ne peux pas dire le contraire, elle n'est pas laide, loin de là. Elle ajoute qu'elle peut aider pendant que les petits retournent la maison. Tu souris. M'aider à quoi ? Tu veux manger avec nous ? Si tu veux "aider" tu peux nous préparer un ptit truc si tu veux. Tu n'ajouteras pas que tu as du mal à rester début si longtemps, tu ne diras pas plus que ce que tu viens de dire, ça t'a limite arraché la bouche de sortir ça en plus. Surtout que tu cuisines très bien, tu en as marre de ne pas pouvoir faire tout ce que tu aimes faire. Tu réagis trois heures après en comprenant la dernière phrase. T'es lent mon vieux. T'inquiète, c'est un ange, il a beau avoir de l'énergie, il est vraiment agréable à garder et comme tu dis, ça fait du bruit. Ca ne me dérange pas. Si tu as soif jte laisse te servir. Que tu dis sans préciser autre chose, toi, tu veux juste ton fauteuil, poser ta jambe et prier pour que cette soirée finisse vite, même si comme d'hab, les petits vont réclamer une soirée pyjama, petit problème, si c'est le cas, tu vas te retrouver seul avec la mère. Une fois sur le canapé - tu ne sais pas comment elle arrivée là, tu as du louper le coche, mais tu es tout sauf décontracté. Tu finis par essayer de briser la glace. Je vais devoir passer des examens, et jsuis pas fan de l'idée de la confier à sa mère, pas encore. Tu pourrais la prendre ? Que tu ajoutes. Ca te fait étrange de demander, mais la filer à sa ère absente, comme ça, non merci.

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Manner
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Photographe
my heart beats : he takes my heart away

Messages : 20
Points : 2
Date de naissance : 23/01/1995
here since : 12/11/2015
âge : 23
dispo rp : après fiche !

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 18:16

Il avait vu que j'avais regardé sa jambe. Je me mordis la lèvre. Il devait avoir mal premièrement. Et ensuite, ça me gêne réellement qu'il est remarqué ça. Je lui expliquais tout de même la raison de ma présence ici. C'était un peu foireux comme raison nan ? Je n'allais pas dire que c'était parce que je m'inquiétais pour eux depuis que je savais et que je voulais vérifier de moi même qu'il allait bien Je ne pus m'empêcher de rire en l'entendant dire qu'il faisait salon de thé. Au moins, tu as la petite avec toi. Je pourrais pas supporter que Mattias soit absent plus que quelques heures. Je ne relevais rien sur le fait que Jon vienne s'occuper de Lou. Je lui proposais mon aide. Et quand il parla de nourriture, je dus me retenir de rire. On aurait presque pu croire qu'il connaissait mon incapacité à admettre qu'on puisse manger des choses toutes faites ou commandées. Pas de problème. Mattias serait tout à fait content de rester à manger avec Lou. Je suis pas un grand chef, mais je suis sure que je peux faire un truc que tu apprécieras ! Je souris en entendant son compliment sur mon fils. J'adorais qu'on me dise des choses gentilles sur mon bout de chou. J'étais tellement fière de lui, pire qu'une maman poule ! Et puis vu comment son propre enfant était trop choupi, ça me faisait d'autant plus plaisir. J'aurais pu passer l'après-midi à simplement les regarder jouer tous les deux... Ca m'arrivait. J'eus l'image de moi assise sur ma terrasse regardant Lou et Mattias jouer à l'eau en plein état avec un Leo torse nu. Je sentis mes joues devenir rouges et je chassais cette vision au loin. Arrête de penser n'importe quoi. Il est bel homme c'est sur mais... cela me mettait mal à l'aise d'avoir penser à lui comme ça. Je me servis un verre d'eau comme il me l'avait suggérer et le buvait d'une traite. Je m'en resservis un autre et lui en servis un également que je lui ramenais. Je m'assoies à côté de lui et lui tends le verre d'eau. Sauf qu'avec ma gêne, je n'arrive plus à ouvrir la bouche, moi d'habitude si bavarde. Qu'est-ce que je peux dire ? Que j'espère qu'il va vite aller mieux ? Que je peux m'occuper de Lou en attendant ? Comme si avec son état, il allait accepter que sa fille sorte de la maison. Lui demander ce qu'il voudrait manger ? Je n'ai pas le temps de choisir qu'il reprend la conversation. Depuis quand c'est lui qui cause et moi qui me tais. En même temps, la mère de Lou était là... J'imaginais un instant Andrew revenir dans ma vie et me demander à ce que je lui confie Mattias ne serait-ce qu'une après-midi... La simple idée aurait pu me remplir de panique. Mais je me contiens. De toute façon, je savais que Andrew ne savait rien de l'existence de Mattias. Contrairement à la mère de Lou qui avait forcément porté sa fille pendant neuf mois. Je lui souris.[color=indianred] Je comprend. Je pourrais pas confier Mattias à son père. C'est peut être un peu bête mais c'est nous qui nous nous en occupons depuis qu'ils sont bébé. C'est naturel.[/colo] Surtout qu'elle avait abandonné Lou... Ce qui n'était pas vraiment le même cas que moi et Andrew. La mère de Lou avait déjà manqué à son devoir de mère. Et puis, tu me connais : ce serait avec plaisir que je prendrais Lou avec nous. Mattias sera content et ça me fera de l'animation. Je l'occuperais pour qu'elle n'ait pas le temps de s'inquiéter. Parce que je savais pour avoir été enfant qu'on s'inquiète pour ses parents. Et je savais qu'il devait le comprendre aussi. Tu sais combien de temps ça devait te prendre avant d'être guéri? Je me mordis la lèvre, me disant qu'il devait pas forcément poser la question. J'espère que tu iras mieux rapidement. Je lui souris doucement... pour quelques secondes avant de me relever en vitesse du canapé. J'en étais pas encore au stade de recommencer à exprimer des sentiments d'affections peu importe leur nature à quelqu'un d'autre que mon fils... et que Lou aussi. Huuum, Lou aime la purée n'est-ce pas ? Je pourrais faire un hachi-parmentier maison. C'est facile à faire et en grande quantité. Comme ça, si tu veux, je peux vous en prévoir pour un repas supplémentaire. Ca t'évitera d'avoir à cuisiner. Comme si proposer ça ne montrait pas mon inquiétude pour lui. Stupide fille. De toute façon, à partir du moment où je lui proposait mon aide c'était mort. Et puis, avons le : nous savions tous les deux que c'était pas seulement parce que les petits étaient amis qu'on se supportait. On s'appréciait, à n'en pas douter. Alors où était le problème bordel ? Moi et les relations, ca avait jamais été mon grand truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 31
dispo rp : 1/2

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 18:19


Elle me fait rire, elle est attentive, douce, et tellement différente de ce que j'ai pu avoir comme compagnie féminine. Elle a ce don de me donner envie d'être mieux que ce vieil aigri quand je m'y met. Allez savoir pourquoi je passe mon temps à râler à vrai dire. Perdre le contrôle, ne pas faire ce que je veux. Elle me dit qu'au moins, je suis pas seul, c'est déjà pas mal et elle a raison. Il n'y a pas mieux que Lou pour mettre un sourire sur le visage de quelqu'un. Sur le mien en particulier. Elle me sort qu'elle n'est pas un grand chef et je me marre. Elle a mon premier vrai sourire, et pas cette espèce de grimace tendue. Tant que c'est mangeable, ça ira, ok ? On est pas non plus des fins gourmets, la petite aimerait manger des macaronis au fromage matin midi et soir si on l'écoute. Pour ma part, c'est une sorte de mensonge. J'aime la bonne cuisine, et heureusement pour moi, je sais bien cuisiner. Mais je vais pas lui dire que j'aimerais un repas 15 étoiles là ou elle est ok pour nous aider Lou et moi. Parfois elle semble moins à l'aise que je le suis et ça me fait rire qu'on soit deux parfaits empotés. On reconnait pas le type qui sort avec mannequins etc. Elle me gêne et pourtant, je devrais pas l'être. Elle comprend ce que je ressens et ça me rassure. peut être que c'est ça. je me sens proche d'elle en un sens. Parce qu'elle sait ce qu'est de voir sa vie bouleversé par un ptit monstre et ne ps vouloir en être éloigné. Ca fait du bien de savoir que quelqu'un sait ce que ça fait. Pourtant elle va devoir un jour rencontrer sa mère.. C'est flippant. Que je dis en souriant. Elle reparle de l'incident et tout à coup j'ai aucune envie de parler, comme les huitres dès qu'on touche. J'en sais fichtrement rien en plus.Un jour. je veux pas y penser. Parce que j'ai plus vingt ans et plus ont vieilli et plus on risque que les blessures soient plus permanentes. J'en sais rien et je dois avouer que c'est pas un sujet que j'ai très envie d'aborder. Que je lui assène tout en regrettant le ton peut être trop abrupte. Elle parle de faire un hachis parmentier, si jme souviens bien, oui ma fille adore la purée. c'est simple en plus. Le père aussi aime d'ailleurs. mais au lieu de lui répondre et allez savoir pourquoi je m'approche et mes lèvres viennent se déposer sur celles de Sarah. Quand je comprend ce que je suis en train de faire je recule mon visage. Je suis désolé, oui la purée c'est parfait. Dude, tu viens de l'embrasser et tu lui dis la purée c'est parfait ? Sérieusement ? Mais qu'est ce qui cloche chez moi putin. Là c'est certain, la soirée va être des plus agréables...

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Manner
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Photographe
my heart beats : he takes my heart away

Messages : 20
Points : 2
Date de naissance : 23/01/1995
here since : 12/11/2015
âge : 23
dispo rp : après fiche !

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 18:34

Je lui proposais de cuisiner et là je le vois sourire. Je sens mon cœur s'emballer légèrement d'excitation. C'est bien la première fois que je le voyais sourire quand ce n'était pas à Lou. Alors je ne pus m'empêcher de sourire en retour. Toi aussi, ton gosse ne jure que par les macaroni aux fromages ? Et moi qui déteste manger des trucs tout frai. Mais je t'assure, je ferais mieux que les macaronis! Et ça ne serait pas difficile. Même moi je faisais des plats meilleurs que ça sans être un chef cuisinier. Mais bon, j'allais pas lui dire qu'en fait j'adorais cuisiner et que même si y avait les macaronis, Mattias en redemandait toujours. D'ailleurs, Lou aussi la dernière fois qu'elle avait mangé chez moi un midi. Je préférais continuer la conversation l'air de rien. Je souris quand il me dit que c'était plaisant de voir quelqu'un qui connaissait la situation et je hochais la tête. Je savais pas si notre situation était vraiment la même. J'avais eu neuf mois pour m'y préparer, lui zéro. J'avais pas le risque de voir son père débarquer, je pouvais toujours mentir à ce dernier. Mais j'avais pourtant l'impression qu'il s'en était bien mieux sorti que moi avec sa petite. Un peu moins ces derniers mois mais j'avais toujours eu l'impression d'être dépassée par les événements et de ne pas y arriver depuis que j'avais découvert ma grossesse. Alors que lui, il semblait avoir les événements en mains tellement simplement. J'étais quelques peu jalouse bien que profondément admirative. Je pose la question que je n'aurais pas dû sur son état de santé. La réponse me fait me mordre la lèvre. Il voulait pas en parler, j'aurais du m'en douter. Il n'y avait que moi qui adorait parler dans le vide pour meubler la pièce. Alors j'enchaînais sur la bouffe. Lui demandant si sa fille aimait la purée et du coup le hachis parmentier. Vous connaissez un enfant qui n'aime pas la purée ? Moi non plus. Tout simplement parce que ça existe pas. Mais alors que je m'attendais à ce qu'il confirme simplement ce que je supposais il fit... totalement autre chose. Je mis quelques secondes à réaliser qu'il était en train de m'embrasser. L'idée de l'après midi sur la terrasse lui torse nu me revient assez vite en tête. Mais avant que je puisse totalement comprendre et réaliser et surtout agir en conséquence, il était entrain de me parler de purée. Je restais quelques secondes dans le vague avant de foutre toutes mes réflexions inutiles à la poubelle. J'attrapais son tee-shirt et aller poser à mon tour mes lèvres sur les siennes. Et ce coup ci, je comprenais ce qui se passait. Et mon dieu... j'aimais bien quand même ! Du hachis parmentier, pas de la purée. Je me reculais légèrement en mordillant ma lèvre. Je souris devant son air surpris. Je vais faire du hachis parmentier, pas de la purée. D'accord moi aussi je suis gênée là, à deux doigts de m'excuser même si je le ferais pas parce que j'ai encore un peu de fierté. Donc parler de bouffe finalement, il a raison, c'est un très bonne solution. Ca m'évitera de dire que j'avais embrassé personne depuis que je me suis séparée du père de Mattias. Très mauvaise idée de le dire ça. J'ai pas envie qu'il parte en courant... Quoique, il risque pas de courir loin vu son état. Mais bon, je préférais au tant retourner dans la cuisine avant qu'il réalise ce qui vient de se passer. Et dieu merci, les enfants sont dans la chambre de Lou et non dans la pièce. Bon merde, il rangeait où son épluche légume ? Et merde, pourquoi je tremble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 31
dispo rp : 1/2

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 18:50

La situation est en train de prendre une tournure que je n'avais pas imaginé. Mais vraiment pas. En fait je dois me souvenir quel est mon prénom. c'est quoi déjà. Ah oui ça, y'est ça me revient. Et elle. La fille qui me fait tourner la tête. Littéralement, je m'attend au tour à 300 degrés. Je secoue limite mes pensées comme le chien se secoue les puces. Au dernières nouvelles j'ai pas de puces. Enfin je crois. Elle parle, elle pourrait réciter l'alphabet ou me traite de vieux con, je ferais aucune différence. Je reste coincé parce que je viens de faire, ce qu'elle me donne envie de faire, ses yeux fixé sur moi. Toute façon elle me laisse pas l'occasion de réfléchir qu'elle fait sauter la boussole à nouveau en m'embrassant à son tour. Je panique moins mais je commence à me demander si mes médicaments me font pas délirer. Heureusement que j'ai une fille qui aime jouer et qui se moque du temps qu'elle y passe. Si je l'appelle elle viendra, mais sinon. On recule et elle me reparle de purée. Je remets mon t-shirt correctement. Mon regard doit montrer ma confusion. Oui j'ai compris t'inquiète pas. T'as compris quoi ? J'en sais rien du tout. Je sais même pas vraiment à quoi je répond et ce que je répond. Elle se lève et cherche un truc dans la cuisine. Je la regarde se lever. Mes yeux suivent chaque courbe. Je suis franchement grave. Je souris. Je me lève doucement, me tiens au canapé puis la rejoins. Je suis juste derrière elle, pose mes mains sur ses hanches. Tu cherches quoi au juste ? Que je demande, presque innocent, avant de la tourner vers moi, de la pousser légèrement contre l'évier et de retrouver ses lèvres. Pire drogue jamais testée, à peine trente secondes plus tard tu cherches un nouveau fix. Les gamins jouent,nous aussi. pourtant je sais que je fais probablement n'importe quoi. Ce ne serait pas la première fois. Je me tiens au plan de travail, je tiens pas très bien debout, mais ya des moments qui valent le coup. Enfin je crois. Prochaine fois, mon plat préféré c'est les lasagnes. Tu me diras si tu es partante. Marrant, jparle pas de bouffe, et j'espère qu'elle, elle a pigé mon charabia.

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Manner
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Photographe
my heart beats : he takes my heart away

Messages : 20
Points : 2
Date de naissance : 23/01/1995
here since : 12/11/2015
âge : 23
dispo rp : après fiche !

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Dim 15 Nov - 19:06

J'avais embrassé Leo... J'avais embrassé Leo. Et bordel de merde, j'avais adoré. Il sentait bon... merde Sarah, on dirait une gosse ! Heureusement pour moi, j'avais désactivé je ne sais trop comment le mode panique parce que me barrer de sa maison en y laissant mon fils n'était sûrement pas la meilleure option après ce qui venait de se passer. Surtout qu'il avait commencé merde, donc il devait en avoir un petit peu envie aussi oui ? Ou alors il l'avait fait avant de le regretter et c'était pour ça qu'on s'était mis à causer de purée nan ? Ou alors... il avait eu l'air de me rendre mon baiser tout de même, comme quoi il avait pas déjà des regrets de ce qui venait de se passer. J'appréciais Leo, plus que je n'avais envie de l'admettre. Et je voulais pas tout gâcher. J'aimais notre relation, pouvoir lui parler de mes histoires de parents. J'adorais sa fille et j'avais pas envie de ne plus pouvoir la voir. Merde, et si je venais de tout gâcher. C'était pour ne pas penser à ça que je cherchais ce putain d'épluche légume. Mais il m'avait suivi dans la pièce me demandant ce que je cherchais. Ton épluche lég... Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que ses mains se posèrent sur mes hanches et avant que je ne réalise j'étais appuyer contre un meuble, écrasée délicatement par son corps, sa bouche ayant pris possession de la mienne. Je retiens un soupire de soulagement en réalisant que je n'avais pas encore pu tout gâché. Puis, l'instant chassant ce genre de pensées parasites, je glissais un bras sur son épaule tant dis que l'autre main se glissait furtivement sous son tee-shirt dans son dos. L'instinct je vous dis. Je suis pas si rapide en besogne tout de même. Et même si j'en avais pas conscience, mon esprit se rappelait très bien que y avait mon fils à l'étage du dessus et pas du tout endormi. Je remarquais que ses mains avaient quitté mes hanches pour le plan de travail et encore une fois je me mordis la lèvres, habitude de merde. Je ne pus m'empêcher de rire quand il me parla de lasagne, de bouffe encore. J'adore les lasagnes. Je me rapprochais encore un peu plus de lui, glissant ma bouche à la hauteur de son oreille. Assis toi, la soirée sera beaucoup moins agréable si tu tombes. Je posais ma main sur son torse, sans forcer pour être sure qu'il ne perde pas l'équilibre à cause de moi. J'attendis qu'il soit assis sur une des chaises de la cuisine pour l'embrasser à nouveau, l'attrapant par les épaules. Mais plus doucement et furtivement que les fois d'avant. Plus consciente de ce qui se passait. Parce que justement, je venais de retrouver en partie ma capacité à réfléchir, en partie seulement. Je pense qu'on préférait tous les deux que les petits n'en voient pas ça? Je souris innocemment. Ca me tuait de devoir m'écarter. J'avais envie de glisser mes mains sur son torse, de poser à nouveau mes lèvres sur les siennes, de lui dégager son tee-shirt et tous pleins d'autres choses que je ne mentionnerais pas. Mais j'étais devenue un parent avant d'être une femme depuis que Mattias était entré dans ma vie. Alors je ne savais plus comment faire tout cela sans que me sentir tout à fait gênée. Je vous parlais même pas de la couleur de mes joues, heureusement que j'avais les cheveux longs et détachés. Il avait peut être même pas remarqué... Quoiqu'il avait été suffisamment près pour sentir la chaleur qui se dégageait de mon visage. J'inspirais. Désolé, j'aurais mieux fait de pas dire ça... Ca rend la situation un peu trop gênante. Je fermais les yeux pour éviter son regard mais je pouvais l'ignorer. Et je pouvais ignorer que ses yeux dessinant les courbes de mon corps me plaisait énormément. Ok, il est où ton épluche légume ? Et je me mis à rire. Nerveusement mais à rire quand même. Il me regardait bizarrement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 31
dispo rp : 1/2

MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   Mar 24 Nov - 3:36

Elle cherche l'épluche légume, et moi je la cherche, elle. Je sais pas pourquoi now et pas then. Je sais pas pour quelles raisons elle a un attrait particulier ce soir. J'ai jamais vraiment su comment mon cerveau marchait de toute façon. Jamais comme il faudrait. Même ma fille le dit. Et Sarah est pas la dernière des connes, ni une femme que j'ai envie de traiter d'une façon, d'une mauvaise façon. mais je ne peux pas nier - et ce serait plus difficile à présent qu'elle me plait vraiment. Elle glissait son bras derrière moi, jouait avec mon dos de l'autre. J'avais l'habitude de jouer avec des femmes, mais le contact avec Sarah avait un gout différent. De conquête. J'étais en train de m'attacher et c'était moins flippant que je l'imaginais. en fait, je pense que j'avais déjà commencé à m'attacher depuis un moment. Elle me dit q'elle aime les lasagnes et j'espère qu'elle veut dire qu'elle est d'accord pour le vrai rendez vous. celui prémédité, envisagé, attendu. Pas celui impromptu et étrange. Elle veut que je m'asseye, mais je n'en ai pas envie. il est pas dit que l'accident m'empêche de m'amuser comme j'en ai envie et m'assoir n'a rien de sexy. Ou de pratique. si je m'assied elle ne pourra même pas s'assoir sur mes genoux. Je pense pas que ce serait une bonne idée. Que je lui assure, je peux tenir, je tiendrais, et si vraiment j'ai du mal, je suis capable d'agir raisonnablement. Sa main posée sur mon torse me faisait une drôle d'impression. Une caresse. Je regardais la main, avec un sourire fin, gêné mais je savourais. Elle avait cependant décidé que je devais m'assoir et je finis par obtempérer. Refuser à une femme ce qu'elle demande est parfois pire. Ou à un mini bout de 2 ans et demi tiens. Elle déposait un fin baiser sur mes lèvres, et m'annonçait que ce serait peut être pas terrible si les petits nous voyaient. Je passe ma langue sur mes lèvres. Souris de nouveau. Sauf que Lou a l'air de bien s'amuser et tant que je l'appelle pas, elle ne viendra pas. Si elle vient voi elle va penser que je vais lui dire qu'elle doit venir manger et ne plus jouer. Elle est maline. Et puis je ne comptais pas non plus faire quelque chose d'inconvenant. Elle m'a déjà vu embrasser quelqu'un. Voilà que je lui demandais d'ignorer les gamins dans l'autre pièce. mais j'avais envie de savoir ou cet échange nous mènerait, ou cette discussion irait. Et j'étais pas du genre à lui sauter dessus. En fait, si, je l'étais, mais pas avec elle. Je lui prends sa main doucement, jme relève - oui je prends le risque de me faire engueuler - et je lui tends l'épluche légume. Qui a dit qu'on ne pouvait pas pimenter..la cuisine ? Ecoute, je sais pas ce qu'on fait ni où ça va, si ça ira quelque part. mais je dois avouer, que je reste curieux, pas toi ? Que je lui annonce doucement. si elle veut tout stopper j'arrêterais, je ne suis pas de ces hommes qui font des trucs contre le gré des femmes. un non est un non, même si c'est assez rare d'en recevoir de mon côté.

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maybe i need help - sarah.   

Revenir en haut Aller en bas
 
maybe i need help - sarah.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarah Melyne
» Sarah Croche : Teams & Stratégies
» Sarah Connor ? Non c'est à côté !
» Team Morora Sarah
» Journal d'insultes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't give up hope ™  :: 
Ashland City
 :: South Boulevard :: South boulevard Homes
-
Sauter vers: