Partagez | 
 

 (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Rose Dickens
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Pâtissière au Davis Bakery
my heart beats : Moi-même, je ne le sais pas vraiment, alors bon...

Messages : 57
Points : 9
Date de naissance : 11/03/1987
here since : 15/11/2015
âge : 30
dispo rp : Bientôt les amis ;)

MessageSujet: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Dim 15 Nov - 18:21




   

   Karen Gillan
   Ashland is my town

   
Lily-Rose Dickens
   32 ans – Irlandaise (Américaine en réalité)  - Pâtissière au Davis Bakery – Presque en couple (c’est compliqué)
   

   
Le caractère :

Enjouée, elle sourit tout le temps, c’est une vraie bouffée d’air frais pour les gens qui la croisent. Maladroite, en dehors de son travail, c’est une réelle catastrophe ambulante ! Elle laisse échapper la plupart des objets qu’elle tente de porter, et est capable de se vautrer alors que rien n’entrave son chemin (ce qui, comme vous le verrez un peu plus bas, peut être dangereux pour elle et sa santé...). De même, elle fait des gaffes, souvent, à tel point qu’on peut lui donner le titre de reine des bourdes en tout genre ! Sociable, elle adore le contact humain, elle peut ainsi parler avec n’importe qui sans souci, parvenant à mettre facilement les gens à l’aise et trouvant maints sujets de conversation, car la miss est bavarde, de surcroît ! Une véritable pipelette ! Cependant, elle est aussi un peu égoïste, tendant à penser à elle avant de penser aux autres, même si elle aime son entourage, bien entendu. Elle tente de travailler sur ce point-là, mais ne soyez donc pas étonnés si elle rechigne à dépenser de l’argent, par exemple, pour vous faire des cadeaux. Ou si elle utilise son impulsivité pour prendre une décision qui va faire qu’elle va se tirer pendant des jours, pour aller en vacances au soleil, sans vous dire, alors que vous l’aviez invité à venir dîner chez vous ! Bordélique, ne vous attendez pas à trouver un semblant de rangement chez elle. Bon, c’est rangé, mais à sa façon, ce qui signifie qu’elle, elle peut retrouver ses affaires, mais d’autres personnes auront bien du mal ! Etonnamment, lorsqu’elle travaille, elle est bien plus maniaque, et surtout, très minutieuse et organisée. Toujours au niveau des contrastes que l’on peut relever chez Lily, il se trouve qu’elle est très déterminée et têtue pour tout ce qui touche sa vie professionnelle, alors que pour le reste, elle est on ne peut plus indécise, aussi bien au sujet des vêtements qu’elle devra porter pour la journée à venir, que pour savoir si elle doit ou non craquer pour telle ou telle personne. Faut dire qu’elle est assez poissarde, niveau sentimentale, (de par sa crédulité qu’elle essaie d’effacer, mais c’est quand même une fleur bleue qui a du mal à camoufler cela) et à bien d’autre niveau, par ailleurs ! Gourmande, c’est sans doute cela qui l’a incité, de prime abord, à devenir pâtissière. Passionnée, ce fut cela qui l’a convaincue de s’engager dans un domaine pro aussi compliquée. Véritable bisounours, Lily est très tactile et affectueuse. Hormis avec son frère, en fait. Mais si elle vous apprécie, elle vous prendra rapidement dans ses bras, pour vous saluer ou vous dire au revoir, ou pour vous réconforter. Qu’elle vous connaisse depuis 6h comme depuis 6 ans !

Anecdotes :

• A cause de sa maladresse, elle s’est blessée à plusieurs reprises. A tel point que la moitié du personne de l’hôpital la connait, et ce, bien qu’elle ne soit à Ashland depuis 12 ans maintenant !
• Ignore un point très important de son histoire : elle a été enlevée, alors qu’elle n’avait que quelques heures, dans la maternité où elle a vu le jour. Lily-Rose s’appelle en effet, en réalité, Neela, et est américaine, et non irlandaise. Mais les mères de Lily lui ont dit l’avoir adoptée, (car oui, Lily a été élevé dans un couple homoparental et l’assume fièrement) d’une mère porteuse, étant donné qu’une de ses mères se trouve stérile, et que l’autre ne pouvait plus avoir d’enfant, ayant connu une grossesse à risque, dans sa vie « d’avant » (celle-ci a en effet été mariée quelques années à un homme, avant d’assumer son homosexualité et de le quitter).
• A un frère aîné qu’elle adore, que l’une de ses mères a eu avant d’assumer son orientation sexuelle.
• Cela fait presque 9 ans maintenant qu’elle est dans un jeu de chat et de la souris avec le meilleur ami de son frère. Si elle n’était pas aussi blasée sentimentalement parlant, peut-être qu’ils auraient pu essayer de devenir un couple il y a 7 ans de cela. Peut-être que s’ils n’avaient pas eu tous les deux peur que le frangin de Lily ne prenne pas mal cette nouvelle, ils auraient pu franchir le cap. Mais ils ont attendus, et il a vécu une histoire d’amour avec une autre. De cette histoire, terminée depuis plus d’un an à présent, est née une gamine, qui a aujourd’hui 5 ans. Et qui rend l’histoire entre la rousse et celui qui l’attire depuis des années bien compliquée, Lily-Rose se voyant mal devenir belle-mère, mais elle sent, dans le même temps, que le petit jeu auquel elle se prête avec lui depuis trop d’années maintenant touche à sa fin...
• Aimant sans doute foirer inconsciemment ses histoires amoureuses, de peur d’essuyer de nouveaux échecs qu’elle ne supporterait pas, il s’avère qu’elle craque depuis quelque temps pour une autre personne que le jeune homme évoqué un peu plus tôt. Et cette fois, il s’agit d’une jeune femme. Ce qui fait que Lily doute grandement de son orientation sexuelle, et ne sait donc plus vraiment où elle en est !
• Le plus drôle, dans l’histoire, c’est qu’elle a jamais vu l’autre fille, elle n’a parlé avec elle que par internet, puis par conversation vocale sur Skype, puis par sms et même par tél. Alors ça perturbe encore plus Lily : est-ce qu’elle est juste attirée par elle, suite à leurs longues conversation et à leurs points communs qu’elles se sont alors trouvées, ou est-ce plus profond que ça ?
• Manque de bol pour la maladroite qu’elle est, la rouquine est hémophile.
• Elle est chionosphérophile, c'est-à-dire qu’elle collectionne les boules à neige. Passion assez incongrue, mais qu’elle revendique !
• Déteste la viande rouge, le vin, les fruits de mer et la couleur rose. Adore la bière, les pâtisseries, les glaces et la couleur verte.
• A une peur bleue des chiens, cela vient du fait qu’elle s’est faite mordre par un chien alors qu’elle n’avait que 4 ans : sa jambe droite en porte encore les traces !
• Elle ressent toujours un grand vide, en elle. Quoi qu’elle fasse, et peu importe avec qui elle est. Elle l’ignore, mais c’est sa jumelle, qui, inconsciemment, lui manque, et cruellement, en plus de cela. Il lui arrive parfois d’admettre qu’elle se sent comme incomplète, mais elle met cela sur le fait qu’elle n’ait pas vraiment réussit à trouver l’origine de ce vide en elle.
Cacahuète
  J'ai déjà dis tout ce qu'il fallait savoir sur moi, sur ma 1ère fiche (Judicaël !  Razz )

   
   


Dernière édition par Lily-Rose Dickens le Lun 16 Nov - 21:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Dickens
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Pâtissière au Davis Bakery
my heart beats : Moi-même, je ne le sais pas vraiment, alors bon...

Messages : 57
Points : 9
Date de naissance : 11/03/1987
here since : 15/11/2015
âge : 30
dispo rp : Bientôt les amis ;)

MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Dim 15 Nov - 18:25


Galway
♫ If you ever go across the sea to Ireland then maybe at the closing of your day, you will sit and watch the moon rise over Claddagh or watch the sun go down on Galway Bay ♪


   

Dès les 1ères heures de vie de Lily, l’ombre du mensonge et du drame plane au-dessus d’elle. La jeune femme l’ignore, mais elle a en effet été enlevée, alors qu’elle n’avait que quelques jours. Dans la maternité même où elle avait vu le jour. Ainsi, Neela fut arrachée à sa famille, et à sa jumelle. Nul besoin de raconter comment toute cette histoire a pu avoir lieu, seul l’issu compte : le nourrisson quitta son pays natal, les Etats-Unis, pour s’envoler en Irlande, et plus précisément à Galway. Adieu Neela, et bonjour Lily-Rose.

Lily fut élevée par un couple d’homosexuelle. Ses deux mères lui ont donné beaucoup d’amour. Ce fut un peu plus compliqué avec son grand frère. Sans doute parce qu’il y avait un peu trop d’écart d’âge entre eux, et qu’il ne voulait pas de petite sœur. Sans doute parce qu’elle lui faisait prendre douloureusement conscience que sa mère, à lui, ne reviendrait jamais avec son père, mais qu’elle était bel et bien amoureuse d’une autre femme. Toujours est-il qu’il fallut du temps avant que les deux enfants ne parviennent à s’entendre. Aujourd’hui encore, en dépit du fait qu’ils soient complices, on ne peut prétendre qu’ils aient un lien des plus fusionnels. L’un ne viendra pas vous casser la gueule si vous avez eu l’audace d’emmerder l’autre, par exemple. Cela étant dit, ils partagent le même groupe d’amis, alors ça aide. Ne vous méprenez pas, cependant : ils s’aiment, vraiment, ils sont juste pudiques dans leur lien, entre eux, c’est plutôt du genre à se prouver l’affection en se montrant présent pour l’autre qu’en lui faisant des câlins. Néanmoins, messieurs, soyez prévenus : ne brisez pas le cœur de Lily et ne vous avisez surtout pas de jouer avec la rouquine, sinon, vous aurez son frangin sur le dos (même s’il fera son coup en douce et s’arrangera pour que Lily n’en sache rien !) !

L’enfance de Lily fut loin d’être facile, il faut l’avouer. Car ça n’est tout de même pas simple, que de grandir dans une famille homoparentale. Les préjugés et les remarques en tout genre, Lily connait, elle en a affronté un paquet. En plus des blagues idiotes sur les rousses. Alors non, Lily-Rose n’a pas eut une enfance simple, mais elle n’en pas conçu pour autant un caractère merdique. Ce qui l’a sauvé ? La pâtisserie. Passion qu’elle partage avec l’une de ses mères (celle qui a donnée la vie à son frère, et c’est possiblement cette passion commune qui a contribuée à donner l’impression au frangin qu’il n’arriverait jamais à la cheville de la rouquine, dans le cœur de sa mère). Effectivement, Lily a été très gâtée par ses deux mères. Considérée comme une véritable princesse. Il était rare qu’elles lui refusent quelque chose, et encore plus rare lorsque ça concernait la pâtisserie. Très tôt, Lily a donc eut du matériel de véritable pro. Puis elle n’a eut aucun mal à avoir l’argent pour faire divers stages, et même pour suivre la formation de ses rêves.

Depuis son plus jeune âge, Lily rêve du prince charmant. Mauvaise idée, quand on sait ce qui l’a attendue par la suite. Déceptions, tromperies et désillusions. Tout cela n’a eut de cesse de la conforter dans sa décision de devenir pâtissière. Dès qu’elle avait un coup de cafard, elle se faisait un gâteau pour le déguster, à peine sorti du four. Il n’est donc pas surprenant qu’elle se soit engagée dans ce milieu, et que ce rêve l’ait poursuivit, en dépit du fait que sa famille ait été contrainte de déménager, l’une de ses mères ayant eu une offre de boulot qui ne se refusait pas, à Ashland. Ce départ, Lily, du haut de ses 20 ans, l’a accueillit avec plaisir, pensant que ça allait lui permettre de repartir de zéro, sur de bonnes bases. Mais ce ne fut pas le cas...

Ashland
   ♫ I ain't never seen nothin' like a Galway girl ♪

   
   

La rouquine a continué ses études pour devenir pâtissière, à Ashland. A l’heure actuelle, c’est toujours le domaine qui lui sert de refuge. Elle ne se sent véritablement à l’aise que derrière ses fourneaux. Il n’y a que lorsqu’elle bosse qu’elle n’a pas l’impression d’être incomplète. Et ça fait des années qu’elle a perdue tout espoir de comprendre pourquoi elle se sent aussi seule. Des thérapies, elle en a suivit beaucoup, en vain. Et ses mères, qui savent pourtant pourquoi leur fille est ainsi, ne prennent même pas la peine de le lui expliquer, refusant de trahir leur sombre secret. Non, Lily reste donc toujours persuadée que ses mères l’ont sauvée d’une vie dans un orphelinat, certaine qu’elle est la fille d’une ado désœuvrée et tombée enceinte sans vraiment le vouloir.

Elle a fait très tôt des stages dans la boulangerie du père Davis, et n’a pas tardée à être embauchée là-bas, une fois son diplôme en poche. Etant très maladroite, en dehors de son travail, et, de surcroît, hémophile, la jeune femme s’est souvent vue embarquée à l’hôpital. Lieu de travail de son frère. C’est sans doute pour cela que la moitié du personnel hospitalier connait Lily, l’autre moitié la connaissant juste parce qu’elle est une cliente régulière. On lui dit souvent, en blaguant, qu’on devrait donner son nom à une salle.

Ca serait mentir que de dire qu’elle n’a pas eut du mal à se faire à sa nouvelle vie, dans ce nouveau pays. Son Irlande natal lui manque, à tel point qu’elle s’y rend très régulièrement. Bien souvent avec son frère. Ironiquement, c’est cet attachement pour leur pays natal qui les a contribué à les rapprocher l’un de l’autre. A tel point qu’à présent, ils se voient bien plus souvent qu’autrefois, aidé en cela par le fait qu’ils aient de nombreux amis en commun. Au plus grand désarroi de Lily, d’ailleurs, parce qu’elle n’est pas indifférente aux charmes de l’idiot de meilleur ami de son aîné. Entre lui et Lily, c’est une grande histoire. Vous voyez, le jeu du chat et de la souris ? L’image parfaite des deux crétins qui se plaisent, mais qui se refusent à se l’avouer, et qui se tournent pourtant, clairement, autour ? Bah, c’est eux, à 300 % ! Mais d’un côté, nous avons Lily, qui a connue des déboires sentimentaux dignes de Bridget Jones, et qui a donc peur de s’engager dans une nouvelle histoire, et de l’autre, nous avons un crétin qui refuse d’avouer à son pote qu’il craque pour sa petite sœur et qui estime ne pas mériter une nana comme elle. Ce qui fait que ces 2 crétins se tournent autour. Depuis 7 ans. Et qu’il a même réussit à faire un gosse avec un autre. Bref, un cocktail bien merdique, à croire qu’ils aiment à tout mettre en œuvre pour s’éloigner encore plus l’un de l’autre. La dernière trouvaille en date pour parvenir à cela, elle vient de Lily, qui se sent attirée par une autre personne. Une autre femme. Bah ouais, faut bien essayer de foirer au mieux, inconsciemment, ce qui pourrait être une belle histoire, nan ?

Oh, et parce que la vie aime à être compliquée, il s’avère que la fausse jumelle de Lily est aussi à Ashland. Dans le Centre. Qui est un lieu que Lily fréquente à l’occasion, étant donné que sa meilleure amie y bosse. Espérons que les jumelles parviendront à se retrouver. Il leur faut encore découvrir leur lien de famille... Vous voulez peut-être que Lily vous prépare un gâteau, pour le déguster tout en suivant ses aventures ?




Dernière édition par Lily-Rose Dickens le Lun 16 Nov - 21:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Archer
The staff of hope
avatar

Emploi/études : Dans l'administration du centre.
my heart beats : her and her.

Messages : 117
Points : 8
Date de naissance : 18/01/1987
here since : 12/11/2015
âge : 30
dispo rp : 1/2

MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Dim 15 Nov - 18:49

Tu sais que tu peux mettre les 2 images dans le même ensemble ? XDD ( moi chiante ? non ? XD)

rebienvenue chez toi xD

_________________

life is not as easy as you may think
but sometimes we get surprises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleure Aldarian
Save me from myself
avatar

Emploi/études : ancienne propriétaire d'une gallerie d'art
my heart beats : for no one now

Messages : 32
Points : 0
Date de naissance : 06/03/1983
here since : 11/11/2015
âge : 34
dispo rp : maintenant je le suis !

MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Dim 15 Nov - 19:45

13 13 13 13 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose Dickens
Ashland is my town
avatar

Emploi/études : Pâtissière au Davis Bakery
my heart beats : Moi-même, je ne le sais pas vraiment, alors bon...

Messages : 57
Points : 9
Date de naissance : 11/03/1987
here since : 15/11/2015
âge : 30
dispo rp : Bientôt les amis ;)

MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Lun 16 Nov - 21:27

Voilà qui est fait Razz

Fleure : J'espère que l'histoire de ta soeurette te plaira ! 14 Faudra qu'on voit pour un rp, et comment on prépare leurs retrouvailles et tout ! 17

_________________
❝ Quand je te regarde, j'ai mal au bide comme devant dix mille personnes, s'il te plaît, arrête ça et prends-moi dans tes bras... ❞ (Anna Gavalda)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleure Aldarian
Save me from myself
avatar

Emploi/études : ancienne propriétaire d'une gallerie d'art
my heart beats : for no one now

Messages : 32
Points : 0
Date de naissance : 06/03/1983
here since : 11/11/2015
âge : 34
dispo rp : maintenant je le suis !

MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    Lun 16 Nov - 22:57

Oh oui il nous faut regarder ca !! Je suis prête!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.    

Revenir en haut Aller en bas
 
(Karen Gillan) Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rush du futur serveur de cet été
» Ole Karjaquoi? - Ne lui parle pas ma fille, c'est un finlandais
» QUI VEUT VOIR LES PRIMARQUES
» © Padawan
» LES POM POM, ON VEUT VOIR LES POM-POM GIRLS!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Don't give up hope ™  :: 
MEET & GREET
 :: Tes papiers ! :: Enfin parmi nous !
-
Sauter vers: